Symptômes

Le symptôme est la marque qui s’inscrit dans le corps comme manifestation psychosomatique : inhibition intellectuelle, troubles de la sexualité, échec professionnel, l’impossibilité de poser un choix, etc. Lorsque le sujet  fait une demande d’analyse, il nomme le symptôme dont, dit-il, il veut se débarrasser.

Le symptôme est un mode de jouir différent du passage à l’acte dans la mesure où il emprunte les voies de l’imaginaire et du symbolique.

La cure analytique nécessite que le sujet désigne son symptôme et qu’il le suppose déchiffrable. D’où l’exigence des entretiens préliminaires.

Lacan dit que le symptôme est un message  énigmatique adressé à l’autre. L’autre, qui n’en saisit pas la signification, en est réduit à des interprétations. Et lorsque celles-ci font défaut, l’organicité, les ‘nerfs’ sont invoqués, quand ce ne sont pas le changement de temps ou la pleine lune ... Le symptôme est un texte  qui appelle le déchiffrage.

Un état dépressif chronique, non questionné psychiquement (soigné ou pas par des médica-ments), aboutit tôt ou tard à une urgence. C'est ce que je constate dans mon travail de recherche clinique à l'hôpital de la Pitié-Salpetrière.