Image et idole

Quand un objet se montre, il se révèle, il se dévoile. Ainsi, il devient un avec le regard, avec l’œil : fusion, sidération.

L’aspiration à l’unité, quand il y a fusion avec le réel, devient confusion. En revanche, l’unité se réalise dans la séparation, dans une action analytique de dé-sidération, elle est l’occasion d’une création. Conservation et création sont l’essence et le but du vivant.

L’image devient idole quand le regard est sidéré par son objet. L’œil ne se voit pas dans le champ visuel, le regard s’identifie avec l’objet : il n’y a ainsi plus de séparation entre sujet et objet. Cette fusion avec l’objet est l’effet de la pulsion de mort. Seule la coupure, la séparation, l’analyse, permettent la dé-sideration et la relation.