La psychanalyse est un acte

L’acte analytique produit, à travers la parole, un nouveau mouvement dans un psychisme qui tourne au ralenti ou à vide. Le transfert est "la mise en acte de deux inconscients", celui de l’analysant et celui de l’analyste. Leur mise en tension permet à la parole de jaillir, à l’inconscient de s’exprimer, de se transformer, au symptôme de se déplacer, de disparaître.