Mariage d’amour – divorce d’amour

Le mariage d’amour est une conquête récente de notre civilisation. Le capitalisme a libéré l’individu des contraintes de la communauté et de la famille patriarcale. L’individu quitte son village et va dans la ville jouir de la liberté, d’un salaire et de l’anonymat. Il peut se permettre enfin un mariage d’amour. La famille se crée donc non plus autour d’un intérêt économique déterminé par la communauté, mais autour d’un intérêt personnel lié à la jouissance.

L’amour a le pouvoir de sacraliser les individus et leur relation. Dans notre civilisation, la personne humaine est sacrée en tant que fruit de l’amour. Le couple est source de sacré. Quand l’amour ne parvient plus à survivre à la routine de la vie quotidienne, le couple vit une période de crise. Parfois il se sépare. Ce qu’il reste d’une ancienne relation d’amour, c’est presque tout : la sacralité des individus et celle des enfants. Un divorce pose la question du respect de ce sacré qui persiste après une séparation.